maîtriser une langue

Apprendre une langue…

Que veut dire “maîtriser une langue étrangère”? Quelle est la différence entre la capacité de se faire comprendre dans une langue et sa maîtrise? Quel est le souhait des parents dans les familles bilingues pour leurs enfants?

Le premier niveau dans l’apprentissage d’une nouvelle langue est la découverte de ses mots et ses expressions les plus basiques. Nommer les personnes et les objets, raconter ce que l’on est en train de faire, se positionner par rapport à certains phénomènes, décrire la météo… sont les premières capacités linguistiques à acquérir.

Il est de même chez l’enfant. L’enfant commence à s’approprier une langue en nommant des objets ou des actions (selon la langue). Avec le temps, il se met à faire des liens entre les mots pour créer des phrases. Bientôt, cela lui permettra de décrire ce qu’il est en train de voir, de faire, ce que dont il a besoin. Il aura maîtrisé la langue au point qu’il sera capable de mener des conversations quotidiennes à la maison, avec ses copains, dans des magasins… il va jouer, il va danser, il va faire tout cela tout seul

Maîtriser une langue, ce n’est pas seulement…

Et c’est tout? C’est si simple que cela? Il ne suffit pas de connaître les bases d’une langue pour pouvoir la maîtriser d’une façon pleine et réflechie. La langue ne sert pas uniquement à décrire le monde qui nous entoure. Il sert aussi à exprimer nos opinions, à argumenter, à défendre nos positions, à présenter des contre-arguments, à convaincre que nous avons raison… Ensuite, à analiser des phénomènes et des situations, à tirer des conclusions, à exprimer nos sentiments, à poser des hypothèses, à imaginer des scénarii alternatifs…

La langue, c’est un outil particulièrement précieux pour transmettre nos réflexions à d’autres personnes. Elle vaut la peine d’être développée et soignée. C’est pour cette raison qu’il est essentiel d’attacher une grande importance à l’apprentissage des langues chez les enfants, surtout chez les enfants bilingues. Ainsi, la langue minoritaire (qui n’est pas une langue officielle dans notre pays de résidence) deviendra-t-elle pour eux un outil utile dans leur vie sociale. Elle ne sera plus seulement un instrument de base pour exprimer quelques remarques surperficielles sur ce qui se passe autour d’eux. c’est très intéressant, très enrichissant, j’en suis certaine. 

Si vous souhaitez partager avec nous vos réflexions à ce sujet, je vous invite à le faire, dans les commentaires de l’article.